23 janvier 2020

L'Antenne - Bulletin de liaison électronique - Fédération Française des Apiculteurs Professionnels

Vendredi 31 janvier 2020


Suite à un problème technique, l’Antenne de la semaine dernière n’a pu être diffusée. Le bulletin de cette semaine est donc un peu plus chargé, mais que cela ne vous empêche pas de tout lire !
Si vous avez des interrogations sur un sujet (notamment l’interpro ou varroa) n’hésitez pas à me contacter, je ferai le lien avec les différents groupes de travail.


Actualité de la FFAP

  • Des nouvelles de l’interprofession

Le Groupe de travail interpro de la FFAP avait diffusé en décembre dernier un compte-rendu de la dernière AG et du CA de décembre d’InterApi. Il est toujours consultable ici.

Suite à cette AG et ce CA, le GT Interpro de la FFAP a rédigé une note faisant état de nos préoccupations concernant la construction de cette interprofession.

Ces préoccupations sont explicitées dans la note ci-dessous.
Pour en résumer les grandes lignes :
- La représentativité de l’interprofession suite au départ de Famille Michaud Apiculteurs de SFM (et donc, de fait, d’InterApi) est remise en cause. Nous savons que le ministère ne remettra pas en cause la reconnaissance d’InterApi comme interprofession par l’État. Par contre, il semble qu’il sera difficile de pouvoir étendre des accords, et donc prélever des Cotisations Volontaires Étendues (CVE, anciennes CVO), sans compter que ces accords pourraient être dénoncés par des opérateurs n’appartenant plus à l’interprofession.
- Le budget, adopté lors de la dernière AG d’InterApi, reste pour les représentant·es de la FFAP la deuxième préoccupation. Celui-ci reste bien trop bancal à nos yeux et nous savons déjà que pour fonctionner en 2020 InterApi devra contracter un crédit auprès d’un établissement bancaire. Nous avons été la seule organisation, tout collège confondu, à nous opposer à ce budget... Conformément aux décisions de l’AG de la FFAP (à retrouver ici), nous n’avons à ce jour, pas signer de convention ni verser d’avance de trésorerie à InterApi. Nous sommes la seule organisation a ne pas s’être engagée à verser cette avance.
- La collecte d’une CVE, considérée comme imminente (d’ici la fin de l’été 2020) par le bureau d’InterApi nous semble totalement illusoire. Pour collecter une CVE, outre le fait qu’il faut être représentatif dans sa filière (ce qui est loin d’être gagné) il faut avoir des projets à financer. Or pour le moment, pas l’ombre d’une action qui pourrait être financée par ces CVE.

Vous trouverez l’ensemble de ces points développées dans la note que nous avons diffusé aux membres d’InterApi.

Dès que nous aurons plus d’informations nous vous tiendrons évidemment informés.

Note FFAP sur InterApi janvier 2020
  • Note sur varroa

Depuis 2017 un groupe de travail varroa a vu le jour au sein du comité d’experts apicole du CNOPSAV. Ce groupe est animé par GDS France.
Ce groupe a été réactivé dernièrement en vu d’une réunion le 31 janvier (aujourd’hui donc) de l’ensemble de la filière (syndicats apicoles et agricoles, ADA France, la FNOSAD), des vétérinaires (le SNGTV), de l’État (ANSES, DGAl). Le FMSE semble également être de la partie.
La FFAP n’ayant pas participé à la constitution de ce groupe (bien que nous participions régulièrement au comité d’expert apicoles CNOPSAV) nous n’avons été prévenus très tardivement de cette réunion.
Nous avons néanmoins tenu à diffuser à la filière une note faisant un état des lieu de la lutte contre varroa et nos pistes de travail et de positions.
Elle est à lire ici.

Note varroa FFAP janvier 2020
  • Adhésion

Ça y est il est de nouveau temps de reprendre son adhésion à la FFAP !

Adhérer à la Fédération Française des Apiculteurs Professionnels c’est s’unir pour faire avancer les revendications de la profession. Et ceci en toute indépendance syndicale, vis à vis du syndicalisme agricole dominant, comme des instances gouvernementales de tutelle et du monde politique.

La structuration fédérative nous permet de garder les spécificités des syndicats régionaux fondateurs, d’accueillir d’autres structures professionnelles régionales et départementales, tout en permettant l’adhésion individuelle.

Et ceci en toute indépendance syndicale, vis à vis du syndicalisme agricole dominant, comme des instances gouvernementales de tutelle et du monde politique.

N’hésitez pas à faire circuler cet appel de cotisation autour de vous auprès d’apiculteurs et d’apicultrices susceptibles d’adhérer à la FFAP.

ATTENTION cet appel de cotisation ne concerne que les apis qui ne dépendent pas d’un Syndicat d’Apiculteurs Professionnels adhérent à la FFAP (SAP Auvergne-Rhône-Alpes, SAP Bretagne, SAP Centre-Ouest).
- Pour l’appel de cotisation du SAPAuRA c’est par ici.
- Pour l’appel de cotisation du SAPB c’est par là.
Je suis pour le moment dans l’attente de l’appel de cotisations du SAPCO.

Appel de cotisation 2020

Apiculture et environnement

  • États-Unis : les insecticides de plus en plus toxiques pour les abeilles

« Une nouvelle étude enfonce un peu plus le clou de la toxicité des insecticides sur les abeilles domestiques. Durant les 20 dernières années, les insecticides seraient devenus bien plus toxiques pour Apis mellifera, et ce serait dû aux enrobages de semences avec des néonicotinoïdes. En tout cas, aux États-Unis. Mais le sujet est-il si manichéen ? »

Lire la suite sur le site de Futura Sciences.

  • Pesticides SDHI : 450 scientifiques appellent à appliquer le principe de précaution au plus vite

« Des chercheurs appellent, dans une tribune au « Monde », à l’arrêt de l’utilisation en milieu ouvert de ces molécules qui bloquent la respiration cellulaire dans l’ensemble du vivant et déplorent un déni des données scientifiques. »

C’est à lire sur le site du Monde.
Ou ici pour celles et ceux qui ne sont pas abonné·es.

J’ajoute également une vidéo de l’audition devant l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques OPECST, de Pierre Rustin, directeur de recherche au CNRS, qui a expliqué pourquoi avec d’autres scientifiques, il dénonce l’utilisation des pesticides SDHI qui seraient extrêmement dangereux pour l’homme et la biodiversité et se désole de l’inertie de l’Anses.

À voir sur le site de Public Sénat.

Pour aller plus loin

  • European Bee Made – manifestation

À propos des normes sur l’étiquetage au niveau européen.

« Une poignée d’apiculteurs étaient réunis ce matin [vendredi 17 janvier 2020] au rond-point Schuman devant les institutions européennes pour promouvoir un label porté par la nouvelle association hongroise Association for European Bees. Si l’on en croit Fulmer Takács Ferenc, leader de ce mouvement, c’est la solution pour remédier à la situation catastrophique du marché du miel en Europe. »

Lire la suite sur le site de Butine.

  • Vous reprendrez bien un « demi (-ministre) » ? « Non, merci ! »

« Comment rester ministre à plein temps quand on ambitionne d’être maire d’une commune de 25 000 habitants à l’autre bout de la France en mars prochain ? La candidature de Didier Guillaume à la mairie de Biarritz passe mal chez les responsables agricoles et les agriculteurs. »

Lire la suite sur le site Terre-Net.

Guillermo Wolf Contact/Coordination FFAP
Contact par téléphone aux horaires suivants :
Le lundi 8:30-17:00 mardi, mercredi et vendredi 8:00-11:00 et le jeudi 8:00-10:00