11 juillet 2019

L'Antenne - Bulletin de liaison électronique - Fédération Française des Apiculteurs Professionnels

Vendredi 11 juillet 2019


Actualité de la filière

  • Origine des miels : Agnès Pannier-Runacher et Didier Guillaume annoncent un projet de décret pour davantage de clarté et de transparence de l’information des consommateurs

Dans une période délicate pour l’apiculture professionnelle il y a quelques nouvelles qui font du bien. Après des années de combat pour plus de clarté pour les consommateurs et la fin d’une concurrence déloyale entre apiculteurs et apicultrices et négociants, un projet de décret sur l’étiquetage des miels est en route. Nous resterons vigilant·es pour que celui-ci s’applique dans les plus brefs délais.
Mais ne boudons pas notre plaisir, c’est tout de même une victoire pour la profession.

Le communiqué des ministères de l’Économie et de l’Agriculture est à lire ici.

P.S : Au passage il faudrait expliquer au ministère de l’agriculture que cela fait bien longtemps que 30 000 tonnes de miels n’ont pas été produites en France...

Petite revue de presse :

- Dans 20 Minutes : « Miel : L’étiquette des pots devra bientôt mentionner la réelle origine du produit »
- Sur RTL : « Miel : la réelle origine du produit bientôt inscrite sur les étiquettes »
- Sur Terre-Net : « Miel : Le gouvernement veut mieux contrôler l’origine des miels »

  • Premier bilan des récoltes de miel

Je re-remets le lien vers le tableau pour pouvoir tirer un bilan des premières récoltes de printemps/début d’été. Ce nouveau tableau qui se concentrent sur la production en faisant un comparatif entre 2018 et 2019.. Dans la catégorie "autres infos" vous pouvez ajouter les questions de mortalités par exemple, mais aussi d’autres infos que vous voulez partager.

  • Accord UE-MERCOSUR : éléments sur le miel

C’est un accord de principe qui vient d’être donné pour un accord entre UE et Mercosur. Le texte final de l’accord n’est pas encore connu mais globalement ça sent pas très bon...

Ce que prévoit l’accord  
Un contingent de 45 000 tonnes de miel sans droits de douane échelonné sur 6 ans : 7500 la 1ère année en 15 000t la 2ème etc. jusqu’au 45 000t la 6ème année. (source : analyses et perspectives, Chambre d’agriculture France : https://chambres-agriculture.fr/fileadmin/user_upload/National/FAL_commun/publications/National/Analyses_Perspectives_1905_APCA_2019.pdf). La répartition du contingent entre les pays se fait à la demande des opérateurs économiques, elle n’est donc pas encore connue.

La situation actuelle
200 000 tonnes importées dans l’UE en dont 35 000 tonnes en provenance d’Amérique du Sud en 2018 (source : Chambre d’agriculture France)
Droits de douane actuels : 17.3% pour tout pays qui importe du miel en UE (https://madb.europa.eu/madb/euTariffs.htm?productCode=0409000000&country=AR)
Consommation annuelle française : 45 000 tonnes en 2016 (source : FAM)
Importations annuelles françaises : 35 600 tonnes en 2016 (source : FAM)

Pour celles et ceux qui peuvent lire la langue de Cervantès il y a un article sur le site du journal Abc qui présente les craintes des apis de l’État espagnol concernant cet accord (désolé je n’ai pas eu le temps de faire une traduction) :
« Los agricultores denuncian que el acuerdo UE-Mercosur da « la puntilla » a la miel española »

Apiculture et environnement

  • Le champ funèbre des abeilles

Épisode 7 de la série "Il faut sauver le soldat Maya" publié par le journal en ligne Les Jours. Comme ça vient d’être publié je n’ai pas eu le temps de lire en détail mais je ne doute pas que ça soit de qualité, comme les premiers articles.

« Dans la plaine céréalière des Deux-Sèvres, des chercheurs étudient in situ le comportement des butineuses. Conclusion sans appel : elles crient famine. »

C’est à lire ici pour les abonné·es.
Ou ici pour celles et ceux qui ne le sont pas (encore).

  • Document d’orientation sur les abeilles et les pesticides : publication du programme de travail

L’EFSA (L’Autorité européenne de sécurité des aliments) révise son document d’orientation en matière d’évaluation des risques liés aux pesticides pour les abeilles dans l’UE.

« L’EFSA a exposé les grandes lignes de l’approche qu’elle adoptera pour réviser son document d’orientation en matière d’évaluation des risques liés aux pesticides pour les abeilles dans l’UE. Les parties prenantes et des experts des États membres spécialisés en pesticides seront régulièrement consultés tout au long du processus de révision. »

C’est à lire sur le site de l’EFSA.

Pour aller plus loin

  • CNOPSAV : compte-rendus, présentations et calendrier

Pour info sur son site internet le CNOPSAV met en ligne différents compte-rendus, des documents de présentations, etc.

Pour rappel dans le document de présentation de la filière réalisé par la FFAP le CNOPSAV est présenté comme suit :

« Le CNOPSAV(Conseil national d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale) est l’instance de consultation en matière politique sanitaire animale et végétale, placée auprès du ministre de l’agriculture. Le Conseil propose des orientations, formule des avis sur les projets de mesures réglementaires.
Il est consulté sur les programmes collectifs volontaires de prévention,de surveillance et de lutte dans un objectif de cohérence nationale, ainsi que sur les dispositions du code de déontologie vétérinaire.
Les CROPSAV (Conseil régional d’orientation de la politique sanitaire ani-male et végétale), placés sous l’autorité du préfet de région, en sont les déclinaisons régionales.
Un groupe d’experts apicoles a été créé en 2015 pour « éclairer » le CNOPSAV sur les problématiques apicoles (toutes les orgas apicoles nationales, syndicales et techniques en font partie). »

Tout est là.

Guillermo Wolf Contact/Coordination FFAP
Contact par téléphone aux horaires suivants :
Le lundi 8:30-17:00 mardi, mercredi et vendredi 8:00-11:00 et le jeudi 8:00-10:00